Par conditionnement, nous entendons d‘une part le dressage, et d‘autre l‘avivage de la meule.Dans de nombreux cas, seule la combinaison de ces deux procédés permet d‘obtenir les meilleurs résultats.

Les considérations ci-dessous concernent avant tout le conditionnement des variantes de liants résinoïdes B, métalliques M et métallocéramique MV. Le dressage des meules à liant vitrifiés est soumis à d‘autres contraintes, comme nous l‘avons déjà mentionné au chapitre „Liants vitrifiés" de la page 14.


Dressage
Concrètement, le dressage consiste à rétablir la géométrie de coupe d‘origine et à corriger les défauts de planéité et d‘ovalisation. Pour le dressage des meules à liant B, M et MV, on utilise des meules en carbure de silicium classiques. Le choix de la meule de dressage en termes de grain et de dureté est tributaire de la granulométrie de la meule diamantée ou CBN à traiter. A titre d‘aide, vous trouverez ci-après un résumé correspondant.

Choix de la meule en carbure de silicium


D‘une manière générale, il faudrait toujours procéder au dressage sous arrosage. En cas d‘impossibilité, il faudra choisir un grain d‘une classe plus fine que celle indiquée dans le tableau ci-dessus. Il en va de même pour le dressage de meules avec faible angle de la couche abrasive, comme par exemple les meules à profil pointu.

La concentricité de la meule de dressage doit être contrôlée avant chaque usage. Le faux-rond d‘une telle meule ne devrait jamais excéder 0,01 mm. En particulier pour les meules de dressage à grain fin (granulométrie de 320 ou plus fine), une concentricité aussi parfaite que possible est d‘une importance primordiale pour les résultats sur une meule diamantée ou CBN.

Comme pour les procédés de rectification, les résultats du dressage dépendent dans une large mesure des paramètres. Nos recommandations sont les suivantes:

Valeurs indicatives:

Vitesse de la meule de dressage 30 m/s
Vitesse de la meule diamantée ou CBN à dresser 1 m/s
Approche par passe au dressage d‘ébauche 0,02–0,05 mm
Approche par passe au dressage de finition 0,01–0,02 mm

Nous conseillons de toujours procéder au dressage en contre-rotation. La durée de vie de la meule de dressage s‘en trouvera améliorée, et l‘outil traité deviendra plus vif.

Principe de contre-rotation au dressage


Toujours adopter une meule de dressage aussi large que possible, ce qui facilite l‘obtention de portées planes sur la meule.

Lors de l‘opération, la meule de dressage SiC doit toujours rester en contact avec la meule à dresser. Nous recommandons de ne déborder de la couche abrasive de la meule dressée que de la moitié de la largeur de la meule de dressage.

Avec des meules diamantées ou CBN très larges, s‘assurer que l‘approche ne se produise pas uniquement aux points limites ou extérieurs. Une approche occasionnelle au milieude la couche abrasive prévient une géométrie convexe de la couche abrasive dressée.

Points particuliers à observer sur les meules à profil pointu

Sur de telles meules, l‘approche ne doit pas survenir du côté intérieur de la couche. Veiller en outre à ce que le bord éventuel de la monture métallique, touché au dressage, n‘excède pas une largeur de 1 mm.


Remarque

Le rendement G au dressage de meules diamantées et CBN se situe entre 0,025 et 0,03. Cela signifie concrètement que l‘enlèvement d‘1 cm3 de couche abrasive d‘une meule diamantée ou CBN nécessite 30 à 40 cm3 de la meule de dressage SiC. En d‘autres termes, l‘usure de la meule de dressage est considérable, mais tout à fait normale.

Avivage
Afin qu‘un outil abrasif présente des qualités de coupe optimales, un certain dépassement des grains est une condition essentielle. Lorsqu‘une meule a été dressée de la manière décrite dans le chapitre précédent, le dépassement des grains est généralement insuffisant. Afin de rétablir cet état, il s‘agit, après le dressage, de faire reculer le liant. Ce processus est appelé „avivage".

Contrairement au dressage avec des meules en carbure de silicium, on utilise pour le dressage des bâtons au corindon. Une meule à grain 320 et dureté J (spécificationde la société WST Winterthur Schleiftechnik) est utilisable de façon universelle.

Les paramètres à adopter pour l‘avivage sont comparables à ceux du dressage de finition.

Pour l‘avivage manuel, nous conseillons d‘utiliser nos propres bâtons d‘avivage:

N° 1: rouge = pour meules à grain D/B 301 - D/B 46
N° 2: blanc = pour meules à grain MD/MB 40 - MD/MB 1

Les pierres d‘avivage doivent toujours être mouillées avant l‘emploi. A cet effet, l‘huile de coupe ne convient pas. Nous vous conseillons de n‘utiliser que de l‘eau ou de l‘émulsion.

Important

Lors de l‘avivage, le sens de rotation de la meule doit correspondre à celui utilisé en rectification.

 


Events

Intro Image

AMB 2016

Nous exposons à nouveau cette année au salon AMB et c'est avec plaisir que nous vous accueillerons sur notre stand.

L’exposition se déroulera du 13 au 17 septembre 2016 à Stuttgart en Allemagne.