Qualité des abrasifs

Alors que le diamant est disponible en qualité naturelle et synthétique, le CBN est exclusivementun produit de synthèse. Lors la fabrication de synthèse des grains abrasifs, il est possible de contrôler, voire d‘influencer leurs propriétés, telles que la taille, la forme des ou leur structure. Cette possibilité permet de tenir compte des exigences spécifiques à chaque processus de rectification. Le revêtement (coating) permet de contrôler d‘autres propriétés des grains en plus de la granulométrie, de la forme et de la structure. Il est ainsi possible d‘adapter les grains de façon encore plus précise au processus de rectification.

Granulométrie / état de surface
Outre la qualité de l‘abrasif, c‘est la taille des grains (la granulométrie) qui déterminedans une large mesure le rendement de la meule, le taux d‘enlèvement de matière par unité de temps, la rentabilité de la rectification et l‘état de surface obtenu. Afin d‘assurerune parfaite qualité de coupe pour une rugosité prescrite, une granulométriefine est indispensable. La taille des grains est contrôlée par tamisage ou par sédimentation de précision. Le tableau ci-dessous présente la granulométrie selon la norme FEPA, les désignations courantes ainsi que les ouvertures de mailles nominales.

Granulométrie du diamant et du CBN



La désignation des outils de rectification de DIAMETAL correspond exclusivement la norme FEPA*. La désignation du numéro de grain est précédée de D pour le diamant, et de B pour le CBN (D 126 / B 151)..

*FEPA = Fédération Européenne des fabricants de produits abrasifs
(Europäischer Verband der Schleifwerkzeug-Hersteller)

Les recommandations de sécurité pour l‘emploi des meules et d‘autres informations de la FEPA peuvent être consultées sur le site Internet: www.fepa-abrasives.org

La taille des grains (granulométrie) est le paramètre déterminant de la capacité d‘enlèvement de matière, et tout particulièrement de l‘état de surface réalisable sur la pièce. D‘une manière générale, on obtient une plus grande capacité d‘enlèvement de matière avec un grain grossier, mais au détriment toutefois de l‘état de surface. Un grain plus fin permet d‘obtenir de meilleurs états de surface, mais avec une moindre capacité d‘enlèvement de matière. La relation exprimée entre le rendement et l‘état de surface conduit aujourd‘hui encore à subdiviser les processus entre la rectification d‘ébauche et la rectification de finition.

Le tableau ci-dessous présente des valeurs indicatives de la relation entre la granulométrie et l‘état de surface. Les valeurs exprimées ont été obtenues par rectification croisée (produisant la meilleure qualité). Par conséquent, ces valeurs représentent les résultats qui peuvent être obtenus dans les meilleures conditions.

Etat de surface réalisable en fonction de la granulométrie



Remarque: En cas d‘utilisation de meules périphériques (rectification plane, cylindrique extérieure ou intérieure, de rainures, etc., il s‘agit de choisir une granulométrie de 2 à 3 classes plus fine pour obtenir les états de surface indiqués dans ce tableau.

Forme des grains / structure / revêtement (coating)

Les propriétés des outils abrasifs sont dans une large mesure influencées par la qualité de grain adoptée. Il est ainsi possible d‘utiliser des grains allant d‘une forme massive, plutôt sphérique (figure 1) jusqu‘aux grains allongés en forme d‘éclat (figure 2).

Au sein des différentes formes, on distingue les grains monocristallins et les grains polycristallins.Alors que les monocristallins se caractérisent par leur ténacité et leur résistance aux chocs, les polycristallins (figure 3) ont tendance à éclater. Cette fragilité entraîne continuellement la création de nouvelles pointes et arêtes en cours de rectification, ce qui améliore les qualités de coupe de l‘outil abrasif. A cet égard, on parle de la qualité „d‘auto-avivage".



Grâce au revêtement des grains abrasifs, également appelé „coating" (figure 4), il est possible d‘améliorer l‘ancrage des grains dans le liant. Par ailleurs, l‘utilisation de grains revêtus permet de créer, selon le besoin, un pont ou une barrière thermique entre le liant et les grains abrasifs. Cette possibilité a gagné en importance étant donné que le diamant possède une exceptionnelle conductibilité thermique.

Conductibilité thermique du diamant comparée à d‘autres matériaux

Depuis sa fondation, DIAMETAL utilise exclusivement des grains de la plus haute qualité provenant de fournisseurs réputés. Grâce à plusieurs décennies de développement, d‘essais et d'analyse des processus de rectification, nous disposons d‘une expérience inégalable dans le domaine. La résolution des problèmes spécifiques de nos clients représente toujours pour nous un défi, que nous avons plaisir à relever.

 


Events

Intro Image

AMB 2016

Nous exposons à nouveau cette année au salon AMB et c'est avec plaisir que nous vous accueillerons sur notre stand.

L’exposition se déroulera du 13 au 17 septembre 2016 à Stuttgart en Allemagne.